Inventaire des zones humides

 

Le rôle des zones humides est depuis longtemps connu. Que ce soit à travers leurs fonctions hydrauliques (régulation de crues et soutien d’étiage), biologiques (richesse en espèces rares et sensibles), hydrobiologiques (« lagunage » naturel), ou socio-économiques (usage agricole, cadre de vie), ces milieux naturels contribuent de manière essentielle à l’équilibre de nos territoires. Pourtant, bien que nous rendant de nombreux services, les zones humides du territoire Croult-Enghien-Vieille Mer ont très largement été dégradées, voire détruites, au cours des dernières décennies, notamment en raison du fort développement urbain, de l’intensification des pratiques agricoles, de la dégradation de la qualité de l’eau et… du manque de (re)connaissance de ces milieux. En effet, bien que faisant l’objet de nombreuses réglementations et programmes visant à les protéger (Loi sur l’eau, loi DTR, PNAZH…), les zones humides restent encore aujourd’hui exposées à de nombreuses menaces et faiblement prises en compte par les acteurs locaux.

Conscients que pour préserver efficacement ces milieux et mettre en place des actions adaptées il est indispensable au préalable d’en affiner la connaissance, les membres de la Commission Locale de l’Eau du SAGE Croult Enghien Vieille Mer ont souhaité que soit réalisé un inventaire des zones humides du territoire Croult-Enghien-Vieille Mer.

 

L’étude, s'est déroulée de la manière suivante :

Phase 1 – Pré-localisation des zones humides potentielles

La première étape a consisté à identifier les enveloppes théoriques de probabilités de présence des zones humides en se basant sur la combinaison de 3 facteurs : la distance au réseau hydrographique et aux plans d'eau, le potentiel d'accumulation (indice de Beven-Kirkby) et les zones historiquement en eau.

Dans une seconde étape, l'analyse des photographies aériennes a permis de délimiter les zones humides potentielles selon un gradient de fiabilité.

 

 

Télécharger le rapport de phase 1

 

Phase 2 - Identification des secteurs à enjeux  humides

Une analyse multicritères a permis de découper le territoire du SAGE  en secteurs à enjeux humides.  Cette étape a permis de prioriser les inventaires terrain dans les secteurs présentant des enjeux forts.

 

Télécharger le rapport de phase 2

Phase 3 - Localisation, délimitation et caractérisation des zones humides effectives

Cette phase de terrain a permis de vérifier, par des analyses botaniques et pédologiques, le caractère réellement humide des zones humides potentielles prospectées. Ces inventaires ont aboutit à la délimitation de zones humides effectives.

 

Télécharger le rapport de phase 3

Phase 4 - Identification et hiérarchisation des zones prioritaires

Cette phase a permis d'identifier les secteurs dits prioritaires (présentant des enjeux forts, ou des pressions importantes ou des potentialités de fonctionnalités) dans lesquels il existe un enjeu particulier de préservation, de restauration ou de mise en place de mesures spécifiques de gestion.

 

Télécharger le rapport de phase 4

                                     Pour visualiser les résultats de cette étude, cliquer sur la carte dynamique ci-dessous.

                                                   Les données SIG sont disponibles sur demande (contact@sage-cevm.fr)

                                                     

    A la vue du nombre important de zones humides potentielles mis en évidence dans cette étude n’ayant pu faire l’objet de prospection de terrain, la Commission Locale de l’Eau a souhaité poursuivre les inventaires de zones humides en 2019 et 2020.